Chant longévité Comportement

Les oiseaux comprennent environ 9 000 espèces. La défense du territoire est surtout assurée par le chant, émis par le mâle au printemps…
9 000 espèces
mais d’autres sont découvertes assez régulièrement. Jadis, ils étaient classés en coureurs, échassiers, palmipèdes, gallinacés, rapaces, colombins, grimpeurs et passereaux. Ces termes, toujours utilisés dans le langage courant et par les ornithologistes, correspondent pour la plupart à des ensembles artificiels, dans lesquels certaines espèces (coucous, martinets, etc.) n’entrent pas.


Aussi sont-ils abandonnés par les systématiciens qui élaborent la classification moderne; de plus, celle-ci risque d’être bouleversée par les études génétiques qui auraient mis, par exemple, en évidence des liens de parenté entre, d’une part, les cigognes et les vautours américains et, d’autre part, les hérons et les cormorans.

Le chant
La défense du territoire est surtout assurée par le chant, émis par le mâle au printemps – chez quelques rares espèces, comme le cincle plongeur, la femelle peut chanter. Le chant caractérise beaucoup d’oiseaux, y compris les gallinacés et les limicoles, entre autres, mais celui des passereaux est mélodieux. Parmi les meilleurs chanteurs d’Europe, citons le rossignol , mais aussi le merle noir , le troglodyte, la grive musicienne et la fauvette à tête noire. Le chant joue aussi un rôle dans le conditionnement de la femelle pour l’accouplement.

Croissance et longévité
Le rythme de croissance des jeunes oiseaux est très variable. Les poussins de passereaux ne restent en général qu’une quinzaine de jours au nid: quand ils le quittent, ils ont la taille de l’adulte. La croissance des oiseaux de grande taille est beaucoup plus lente: chez certains vautours, le poussin demeure six mois au nid.

La plupart des oiseaux de petite taille peuvent se reproduire au printemps suivant l’année de leur naissance, mais il n’en est pas de même pour d’autres espèces: les goélands doivent attendre 2 ans, et les albatros 7 ans.


La longévité est, de même, extrêmement variable: les corbeaux peuvent vivre le plus longtemps (69 ans), suivis par les aras (64 ans) et les grands rapaces diurnes (55 ans); ces derniers ont une longévité moyenne de 24 ans, contre 13 ans pour les pigeons et les gallinacés, voire moins pour la plupart des passereaux.

Comportement et psychologie
Dans la «hiérarchie psychologique» du règne animal, les oiseaux se situent en bonne place: comparé à un lézard de 10 g, un roitelet de poids équivalent a un cerveau 10 fois plus gros (il pèse 0,5 g). Les hémisphères cérébraux sont particulièrement développés chez les oiseaux, mais les proportions relatives des diverses parties de l’encéphale varient selon les groupes; les cellules de leur cerveau sont véritablement microminiaturisées – ce qui explique les prouesses dont ils sont capables. Le comportement, la psychologie et la vie sociale des oiseaux ont fait, et font toujours, l’objet de nombreuses recherches de la part des éthologistes. Source: yahoo.com