L’étirement – Stretching

Contrairement aux Mammifères, les Oiseaux ne s’étirent que d’un seul côté à la fois (étirement latéral).
Un côté du corps reste en position de repos pendant que de l’autre côté, l’aile est dépliée et simultanément la patte étendue en arrière.
PETZOLD (1964) considère ce comportement chez les Cygnes comme un mouvement de confort, mais selon la description de Heinroth (1930), il s’inscrirait mieux dans le contexte du syndrome d’étirement.
Source: baillement.com.