Lacs

 

Webcams lacs


Suisse

Villeneuve

Située à l’extrémité est du Léman, au pied des Monts d’Arvel et des Rochers-de-Naye, Villeneuve est une ville très ancienne, station lacustre à l’époque celtique, puis agglomération romaine, portant le nom de Pennelucos (tête du lac). C’était alors l’un des principaux relais sur les routes d’Avenches et de Genève au Grand-St-Bernard.


Lac de Joux

Son altitude est de 1 004 mètres et sa profondeur maximale de 32 mètres. Il a une surface de 9,5 kilomètres carrés. Il est alimenté principalement par l’Orbe, qui arrive au sud-ouest depuis la France et par la Lionne qui traverse le village de l’Abbaye. Une partie de ses eaux s’écoule dans le lac Brenet, son petit voisin, mais la plus grande partie s’écoule de manière souterraine pour arriver à Vallorbe. L’eau passe à travers les sols calcaires du lac et ressort plus précisément aux grottes de Vallorbe.


Morges


Genève

Genève est le chef-lieu du canton de Genève et la deuxième ville la plus peuplée de Suisse, avec 188 987 habitants en 2009. Son aire métropolitaine forme une agglomération transfrontalière, le bassin franco-valdo-genevois, qui s’étend sur le canton de Vaud et les départements français de l’Ain et de la Haute-Savoie.


Lac de Neuchâtel

Le lac de Neuchâtel (en allemand Neuenburgersee) est le plus grand lac entièrement suisse. Sa surface est de 217,8 km2. Sa rive orientale est située sur la frontière linguistique français-allemand et borde la région des trois lacs. Ses principaux affluents sont la Thielle et le canal de la Broye qui le relie au lac de Morat. Il se déverse dans le lac de Bienne par le canal de la Thielle (Zihlkanal). Depuis la correction des eaux du Jura, il sert, avec le lac de Morat, de bassin de compensation pour les eaux de l’Aar s’écoulant dans le lac de Bienne.



Lac de Morat

Le lac de Morat (Murtensee en allemand) est situé au pied du Mont Vully, entre les cantons de Fribourg et Vaud, en Suisse. Il est le plus petit des lacs du Seeland ou Pays des Trois Lacs, avec 22,8 km/2. Il tient son nom de la ville de Morat, située sur sa rive orientale.Le principal affluent du lac est la Broye, qui apporte 63% de son alimentation. Le lac de Morat s’écoule dans le lac de Neuchâtel par la canal de la Broye. Il sert, avec le lac de Neuchâtel, de bassin de compensation pour les eaux de l’Aar s’écoulant dans le lac de Bienne. En effet, si le niveau de ce dernier montait trop, l’écoulement pourrait s’arrêter ou même aller dans le sens inverse. Le lac est long de 9,9 km et a une largeur maximale de 2,8 km. La profondeur maximale est de 45 m. Le lac a une contenance d’environ 0,55 km³ et l’eau reste en théorie 1,6 année dans le lac.


Lac de Bienne

Le lac de Bienne (Bielersee en allemand) est l’un des trois lacs au pied de la chaîne du Jura. Il se situe dans le canton de Berne en Suisse. Le canton de Neuchâtel le borde également à son extrémité ouest. Il fait 15 km de long sur une largeur maximale de 4,1 km. Sa surface est de 39,3 km² pour une profondeur maximale de 74 m. Son volume est d’environ 1,12 km/3. Son altitude habituelle est de 429 m, son niveau maximum mesuré de 430,9 mètres a été atteint le 10 août 2007, suite à des pluies exceptionnelles. Le lac de Bienne a un bassin versant de 8 305 km/2. L’apport moyen en eau est de 244 m3/s. Le temps théorique de stationnement de l’eau est de 58 jours. Depuis 1878 et la première correction des eaux du Jura, l’Aar se jette dans le lac et en est son principal affluent, les autres sont la Thielle, le ruisseau de Douanne et la Suze. Le lac doit son nom à la ville bilingue de Bienne qui se trouve à sa pointe Est.



Lac de Sempach

Le lac de Sempach se trouve dans le canton de Lucerne, il porte le nom du village de Sempach. La Grosse Aa en provenance de la commune de Neuenkirch plus au sud, se jette dans le lac au lieu dit du Seesatz. Le lac se termine au nord en donnant naissance à la Suhre, un affluent de l’Aar.


Saint Moritz 1800 m

Le lac de Saint-Moritz (du nom de la localité de Saint-Moritz sur son rivage) est situé dans le canton des Grisons (Suisse) sur le plateau engadinois, il est au nord-est des lacs de Sils et Silvaplana.


France


Lac d’Annecy

Le lac d’Annecy est un lac de France situé dans les Alpes, en Haute-Savoie. Par sa superficie, il est le deuxième lac de France après celui du Bourget, exception faite de la partie française du lac Léman. Longueur 14,6 km. Largeur de 800 m à 3 350 m. Altitude 446,80 m. Volume 1 124,5 millions de m/3. Profondeur moyenne 41,5 m, maxi 82 m. Le lac s’est formé il y a environ 18 000 ans au moment de la fonte des grands glaciers alpins. Il est alimenté par plusieurs petites rivières, nées dans les montagnes environnantes : l’Ire, l’Eau morte, le Laudon, la Bornette, le Biolon et par une puissante source sous-lacustre, le Boubioz, qui jaillit à 82 mètres de profondeur. Il est encadré à l’est par le massif des Bornes (la Tournette – 2 351 mètres, les Dents de Lanfon, le mont Veyrier et le mont Baron) et à l’ouest par le massif des Bauges (le Semnoz et le Roc des Bœufs), au nord par les agglomérations d’Annecy et au sud par la vallée vers Faverges qui prolonge le Bout-du-Lac.