Suivi annuel du Faucon crécerelle

Suivi annuel du Faucon crécerelle
Introduction

Depuis 1986, le GBRO suit une population de Faucons crécerelles
dans la Broye vaudoise et fribourgeoise ainsi que dans la région des 3
lacs. Environ 140 nichoirs ad hoc ont été posés, auxquels
il faut ajouter encore une offre de 200 nichoirs à Chouette effraie, utilisés
occasionnellement par les faucons. Annuellement, chaque nichoir est l’objet d’une
à quatre visites successives par des ornithologues au cours du printemps.
Ces visites nous permettent d’évaluer la date de début de ponte,
de constater la grandeur de la ponte, le taux d’éclosion des jeunes, la
mortalité des jeunes au nid, de baguer les jeunes et d’évaluer le
nombre de jeunes à l’envol. Ces données sont soigneusement répertoriées
et font l’objet d’un rapport annuel.
Les images qui suivent ont été collectées au cours de la
saison de nidification 2006. Elles sont destinées à vous permettre
d’entrer dans l’intimité de ce petit rapace, précieux auxiliaire
de l’agriculture.

Lire la suite…

Les rapaces de nos régions

Introduction

Le Groupe Broyard de Recherches
Ornithologiques (GBRO) regroupe une trentaine
d’ornithologues de terrain bénévoles : ces vaudois, fribourgeois et neuchâtelois
se sont donné les moyens d’effectuer un suivi de certaines populations d’oiseaux
sur un long terme. La vocation de cette société est l’étude et la protection des
espèces menacées; parmi elles, les rapaces constituent la part la essentielle
de nos activités.
Les quelques images présentées plus loin vous donneront une idée des travaux effectués.
Vous pouvez participer à nos activités de terrain, mais nous voudrions préciser
d’emblée que le GBRO n’est pas un cercle ornithologique offrant à ses membres
des sorties guidées : les participants sont acceptés pour autant qu’ils veuillent
bien participer concrètement aux travaux dans le terrain.
Pour de plus amples renseignements, adressez-vous à l’adresse e-mail suivante :
moineau55@bluewin.ch

Lire la suite…

Le baguage des oiseaux – Col de Jaman 2005

Des centaines de milliers d’oiseaux passent au dessus de nos têtes au printemps et en automne, ils suivent leur instinct depuis des millions d’années. L’instituteur et ornithologue danois Hans Christian Cornelius Mortensen a été le premier à percevoir le potentiel découlant d’un marquage individuel des oiseaux sauvages. En 1899, il a commencé à employer systématiquement des bagues en aluminium et a bagué 150 étourneaux.

Col de Jaman

Aujourd’hui en Europe c’est environ 135 millions d’oiseaux qui sont bagués chaque année. Dans les Alpes, entre autre, des stations de baguages sont installées en des endroits de fort passage des oiseaux migrateurs. A l’aide de filets les oiseaux sont bagués avec une identification en cas de reprise dans d’autres lieux. Cela permet d’estimer la population de chaque espèce de passage et leurs déplacements.

Comment fait-on ?

Le baguage des oiseaux en montagne est le plus souvent effectué sur un col car le passage y est plus dense et concentré. Par exemple au col de de Jaman en Suisse à 1540 mètres altitude près du lac Léman, l’installation comprend 1300 m2 de filets et à permis en 2004 de baguer 11858 oiseaux entre Août et Octobre. Les oiseaux pris dans ces filets sont rapidement bagué avec une bague très légère en aluminium placée à une patte. La bague porte un numéro individuel et le nom de la Centrale nationale de baguage (Par exemple en Suisse : SEMPACH HELVETIA). Le bagueur note sur une liste le numéro de la bague ainsi que d’autres indications comme l’espèce, l’âge, le sexe, la date, la mesure de l’aile ou le poids de l’oiseau.

Bagage

Exemple : Les espèces bagués à Jaman – Suisse

Voici un extrait du nombre d’oiseaux bagués en 2004:

2796 Tarin des aulnes, 2586 Pinson des arbres, 1381 Rouge-gorge familier, 708 Pipit des arbres, 600 Pinson du Nord et autres 239 Bec-croisé des sapins. Cela représente 84 espèces différentes.

Et cette année 2005 une reprise exceptionnelle de 7 Guêpiers d’Europe et un Roitelet Huppé (4-5 grammes) à été pris, déjà bagué avant en Russie.

Les oiseaux bagués à Jaman et repris ailleurs en 2004

Grive musicienne : · baguée le 19.8.2003, reprise le 7.7.2004 en Suède à Dalskog à 1333 km
Pinson des arbres : · bagué le 11.10.1998, repris le 1.4.2004 en République Tchèque à 713 km · bagué le 7.10.2002, repris le 8.4.2004 en Lituanie à Varena à 1514 km

Pourquoi ces bagues ?

Pour pouvoir les reconnaître par la suite et ainsi avoir des informations sur leurs déplacements (trajets, vitesse), leur biologie (longévité) ou les menaces qui pèsent sur eux (cause de la mort, lieu de halte).

C’est aussi pour partager l’observation de ce monde si présent autour de nous chaque jour. Alors à vous de découvrir cette richesse.

Voir toutes les photos du col de Jaman 2005
Voir toutes les photos du col de Jaman 2005

Nouveau plan de mesures sur le cormoran

Un nouveau plan de mesures sur le cormoran, valable aussi pour
l’été, a été défini pour l’ensemble de la Suisse. Si, comme en
hiver, l’effarouchement de cet oiseau piscivore reste possible le
long des cours d’eau et au bord des petits lacs, le cormoran et les
autres oiseaux aquatiques doivent toutefois pouvoir évoluer et
nicher en toute tranquillité au bord des grands lacs et des retenues
fluviales.
Lire la suite…

En 2004: 1600 tonnes de poissons

En 2004, les pêcheurs professionnels suisses ont capturé quelque
1600 tonnes de poissons. Ce sont les quelque 900 tonnes de corégones
qui leur ont rapporté le plus.
Lire la suite…

Acro Vertigo 2005

Parapente & delta acrobatique – Suisse – Villeneuve Acrobatic paragliding and hanggliding in Villeneuve (Switzerland)…

Pour la 8 ème fois, le circuit de la Coupe du Monde de vol libre acrobatique des pilotes de parapente et d’aile delta en août à Villeneuve – lac Léman :

Photos

AcroVertigo 18-21.08.2005

Les pilotes delta/parapente acrobatiques seront au rendez-vous du Red Bull Vertigo dans les cieux du Léman The show will go on for the Aerobatic World Cup’s in Villeneuve, Switzerland.

Lire la suite…